Votre compagne, un de vos parents ou votre ami vous ont dit qu’ils étaient hypersensibles. Pourquoi cette information est-elle importante et qu’est-ce que cela signifie ?
Vous vivez avec une personne hypersensible mais vous,  vous ne l’êtes pas. Vous avez dans votre entourage des personnes hypersensibles et vous voulez mieux les comprendre et savoir comment relationner avec elles ?

La personne hypersensible que vous fréquentez peut avoir des comportements que vous ne comprenez pas et qui vous agacent.

  • Elle a des réactions émotionnelles fortes que vous ne comprenez pas.
  • Elle peut se sentir blessée par un acte ou une parole qui vous semblent des plus banals.
  • Vous vous dites qu’elle en fait trop et qu’elle a tendance à dramatiser.
  • Elle vous semble timide et mal à l’aise avec les autres.
  • Pour vous, ce sont des caprices. Vous avez envie de lui dire « Arrête de te plaindre et essaye d’être moins comme ça ».
  • Vous pensez qu’elle utilise l’hypersensibilité comme une excuse pour éviter de se remettre en question et pour se faire passer pour la victime.

Les incompréhensions et les difficultés relationnelles que vous rencontrez peuvent venir d’une méconnaissance de ce qu’est réellement l’hypersensibilité et de comment cela impacte le quotidien d’une personne hypersensible.

 

Qu’est-ce que l’hypersensibilité ?

Il me semble important de bien préciser que l’hypersensibilité n’est pas une pathologie, ni un trouble. Une personne n’est pas atteinte d’hypersensibilité et ne peut donc pas en guérir car ce n’est pas une maladie. C’est un tempérament.

Selon Elaine Aron, psychothérapeute américaine, une personne hypersensible a un système nerveux plus sensible, elle est plus consciente des subtilités de son environnement et elle se sent plus vite submergée dans un environnement hyper stimulant. Un hypersensible peut aussi bien être introverti qu’extraverti – 70% des hypersensibles sont introvertis. Une personne hypersensible va être plus vite fatiguée car elle dépense plus d’énergie dans le traitement des informations de son environnement.

Être hypersensible, c’est être très intuitif et avoir une perception du monde non filtrée. C’est-à-dire qu’un hypersensible ressent tout intensément : les bruits, les odeurs, les lumières, les émotions, les humeurs des autres et même l’énergie d’un lieu. Certains endroits vont être trop bruyants ou trop lumineux. Certaines odeurs et parfums peuvent donner des maux de tête ou des nausées. Ce qui fait qu’en compagnie d’une autre personne, des « petits riens » du quotidien peuvent être particulièrement dérangeants comme les bruits de bouche ou le bruit que fait une autre personne en respirant. La perception et l’intensité vont être différentes d’une personne à une autre.

 

Comprendre notre quotidien

Nous allons entendre les bruits plus fortement. Cela signifie qu’on peut entendre les conversations à l’autre bout de la maison ou que le bruit du réfrigérateur en arrière-fond va vite devenir dérangeant et fatigant. Cela veut aussi dire que conduire en ayant la radio allumée tout en parlant va être trop distrayant. C’est pour cela que nous avons besoin de couper avec le bruit et que nous allons apprécier de nous retirer un moment au calme pendant une soirée ou dans un restaurant bruyant.

Nous pouvons être dérangés par les matières des vêtements. Si les vêtements que nous portons la journée sont serrés, qu’ils grattent (nous irritent la peau) ou que nous nous sentons mal à l’aise dedans, nous n’allons penser qu’à une seule chose en rentrant chez nous : nous changer et enfiler une tenue confortable. La matière et la douceur des draps vont aussi jouer sur la qualité de notre sommeil. Un lit avec des plis, des draps qui boulochent, il n’y a rien de pire pour nous empêcher de nous reposer. Cela n’a rien à voir avec de la maniaquerie, c’est juste inconfortable. Souvenez-vous de ce conte danois La Princesse au petit pois.

Réactions fortes aux stimulis

Nous pouvons avoir le sens de l’odorat très développé et cela peut provoquer des maux de tête et des nausées. Une cigarette, un déodorant, un parfum trop fort ou même l’odeur d’un assouplissant peuvent venir perturber notre interaction avec une autre personne. Comment alors être pleinement attentif à la personne qui est avec vous quand vous n’avez qu’une envie, partir.

Nous sommes vite hyper stimulés. Par exemple, regarder des films d’horreur ou des films trop violents n’est pas supportable. Nous ressentons tellement tout avec intensité qu’un film, une musique et même un livre peuvent nous envahir émotionnellement et provoquer un mal-être pendant plusieurs jours. Même si extérieurement nous pouvons sembler calmes et posés, nous pouvons être stressés, confus ou bien en colère intérieurement.

Ne vous sentez pas offensé si nous déclinons régulièrement vos invitations. Ce n’est pas que nous ne vous apprécions pas, mais le monde peut nous sembler tellement bruyant et bondé que nous avons besoin d’être régulièrement au calme ou en petit comité. Parfois, bien que nous aimions venir faire la fête avec vous ou vous accompagner à ce concert, nous savons que nous n’allons pas avoir l’énergie suffisante pour être tout le temps sociables et souriants.

Faire face aux différents stimuli nous demande beaucoup d’énergie, c’est pourquoi nous avons besoin de manger régulièrement et d’avoir un sommeil de qualité. Vous nous verrez souvent avec notre bouteille d’eau et un petit encas.

 

Conseils pour vivre avec une personne hypersensible

Voici quelques conseils pour vous aider dans votre relation :

  • Ne nous brusquez pas. Nous avons un monde intérieur très riche avec beaucoup de pensées et nous anticipons très rapidement les choses – trop même – ce qui crée une grande pression. Donc, quand vous nous demandez quelque chose ou que vous attendez une décision de notre part, faites de votre mieux pour ne pas nous presser. Nous avons besoin d’un peu plus de temps pour prendre une décision car nous devons gérer ce flot de pensées tourbillonnantes qui nous assaille quand un choix s’impose.
  • Soyez compréhensif avec notre besoin de calme et de solitude. Il est vrai que tout le monde a besoin de s’accorder un temps pour soi et d’être au calme. Mais pour nous, ce temps est essentiel pour nous ressourcer car, sans ces moments-là, nous n’avons pas l’énergie nécessaire pour interagir « correctement » en société. C’est-à-dire que sans ces pauses pour nous ressourcer au calme, nous pouvons paraître froids, distants, renfermés voire même en colère.

Besoin de calme et de solitude

  • Écoutez au-delà des mots. Dans une soirée, si on vous dit qu’on se sent bien et que tout va bien, soyez tout de même attentif car, dans un moment d’hyperstimulation, nous pouvons être coupés de nos ressentis, de nos besoins et être dans une certaine confusion. Anticipez et proposez-nous tout de même de rentrer. En plus des effets de l’hyperstimulation, nous cherchons à faire plaisir et nous avons tendance à ne pas tenir compte de nos besoins.
  • Aménagez votre environnement. Si la relation que vous entretenez avec cette personne hypersensible est importante pour vous, il est indispensable d’adapter votre environnement pour l’accueillir chez vous et qu’elle s’y sente bien. Privilégiez un éclairage tamisé, évitez de diffuser un parfum d’ambiance trop fort ou de fumer avant son arrivée. Plus vous allez créer un environnement non stimulant pour nos sens, plus nous serons à l’aise, détendus et bien présents avec vous.
  • Établissez un signal non verbal. Par moments, nous pouvons être tellement hyper stimulés qu’il sera difficile pour nous de communiquer verbalement. Quand ça arrive, cela peut être très aidant de déterminer à l’avance un signal pour communiquer nos besoins. Par exemple, poser la main droite sur le cœur peut signifier « C’est difficile pour moi maintenant, j’ai besoin d’un moment au calme pour me ressourcer ». Quel que soit le signal que vous allez choisir, assurez-vous qu’il soit logique pour tous les deux et que le signal sera respecté quand il est utilisé.

Vous souhaitez partager votre expérience ou d’autres conseils, laissez un commentaire ci-dessous. Et n’oubliez pas de partager cet article ! 🙂

 

820 Partages
Partagez829
Tweetez
Enregistrer1
Partagez