830 words3.2 min read

Hypersensibilité, comment ne plus se sentir seul et incompris ?

AUTEUR
La première grande étape de mon aventure intérieure a été de découvrir que j'étais hypersensible. Cela m'a permis de me reconnecter à mon corps et à mes émotions. Ensuite, mon intuition m'a guidée vers la compréhension des mécanismes de l'ego pour que je me relie petit à petit à mon âme et que je décide totalement de me dédier à éveiller cette autre conscience.
NEWSLETTER

Reçois les nouveaux articles et les évènements à venir

Est-ce que cela vous arrive de vous sentir seul et incompris ? Croyez-moi, vous n’êtes pas tout seul à ressentir ce sentiment de décalage et de solitude. Je l’ai vécu moi aussi, je l’ai ressenti pendant très longtemps et aujourd’hui ce n’est plus une source de souffrances pour moi. Les personnes hypersensibles sont intenses et profondes et trouver sa place parmi les autres dans une société qui prône la superficialité n’est pas chose facile.

Avoir une attitude, une vision et un mode de vie différents peuvent déstabiliser notre entourage. Est-ce que ça réveille une peur, un blocage… ? Je ne sais pas vraiment, mais toujours est-il que face à nous, certaines personnes vont interagir avec distance et parfois même jugement.

De plus, ce décalage et cette incompréhension sont accentués parce qu’on ne se reconnaît pas dans les habitudes de vie, les pensées et les comportements des autres.

Tout le monde est un génie. Mais si on juge un poisson sur sa capacité à grimper à un arbre, il passera sa vie à croire qu’il est stupide. – Albert Einstein

Est-ce pour cela que nous devons renier ce que nous sommes et être ainsi très durs envers nous-même ? Bien sur que non.

Mais alors, qu’est-ce que nous pouvons faire quand nous nous sentons seuls et incompris ?

Accepter et lâcher-prise

Malheureusement, nous ne pourrons pas toujours être compris, c’est un fait ! Il faut savoir faire face à la réalité mais nous croiserons toujours des personnes ouvertes et curieuses avec qui les échanges seront fluides et enrichissants. Tout le monde n’aura pas la même notion du bien et du mal, de ce qui est vrai ou faux ou de ce qui est intéressant ou pas … Alors accepter et lâcher prise permettent de relâcher la pression, de ne plus alimenter le sentiment de rejet  et d’avancer vers plus de douceur pour soi.

Changer sa vision de la solitude

La solitude fait peur parce qu’elle est souvent associée à la souffrance et à l’isolement. En effet, elle est vécue différemment si elle est choisie ou subie et il y a une grande différence entre être seul et être isolé. La solitude, surtout pour les hypersensibles, est un moment nécessaire voire même vital. Dans cette solitude, la personne hypersensible va se ressourcer et va pouvoir relâcher sa vigilance car l’environnement sera beaucoup moins stimulant. C’est un moment avec soi, idéal pour explorer son intériorité et se découvrir.

seul-et-heureux

Relationner avec les bonnes personnes

Il est inutile de relationner avec des personnes qui ne reconnaissent vos qualités et qui ne peuvent vous accueillir avec bienveillance. Il est nécessaire de sélectionner les bonnes personnes avec qui vous vous sentez  connecté et de ne plus perdre votre énergie à vous faire aimer des mauvaises. Comment savoir si c’est une bonne personne/relation ? Une bonne relation nous nourrit, nous apporte quelque chose et est basée sur la sincérité et l’authenticité.  On se sent sur la même longueur d’onde et il n’y a aucun jeu malsain entre vous. Écoutez votre ressenti et votre intuition. Il arrive parfois que les choses peuvent sembler idéales, mais que votre petite voix vous signale que ce n’est du tout ok… faites confiance à la vie, quelque chose de meilleur vous attend ailleurs.

Raviver le feu sacré

Une des choses les plus importantes est de trouver ce qui vous fait vibrer, de trouver votre passion et de construire votre vie autour de ça. Donner du sens à sa vie est essentiel pour combler ce vide qu’on cherche parfois à remplir dans des relations qui ne sont pas bénéfiques pour nous. Ne vous inquiétez pas si votre projet semble farfelu ou pas assez « cool » aux yeux des autres et cessez de rechercher leur approbation. Une fois que ce feu sacré sera réveillé, le regard et l’opinion des autres seront beaucoup moins importants pour vous. Vous arriverez à dépasser tous les jugements, tous les doutes et votre volonté sera sans faille. Vous vous sentirez tellement plein de l’intérieur que ce sentiment d’être seul et incompris disparaîtra.

Rester inspiré

Recherchez autour de vous des gens qui partagent les mêmes valeurs et la même vision de la vie que vous. Si vous ne connaissez personne directement, utilisez internet pour rester inspiré et pour sortir d’une vision défaitiste. C’est rassurant de se reconnaître en d’autres individus et de pouvoir échanger avec eux, même virtuellement.

Je sais que tout cela est plus facile à dire qu’à faire, mais rappelez-vous que vous devez entrer en relation avec des personnes qui sauront comprendre votre véritable personnalité dans toute sa beauté et qui sauront vous apprécier pour qui vous êtes vraiment.

Vous avez apprécié cet article, laissez-moi un commentaire pour me partager vos impressions et me dire si ces conseils vous ont aidé.

Enregistrer

Commentaires

  1. Anonyme 25 septembre 2016 at 11 h 23 min

    1.5

  2. Christianemorel17@gmail.com 26 septembre 2016 at 11 h 25 min

    Oui c’est exactement ce que je ressens et ma Vie a été très solitaire, Ne me suis pas sentie à l’aise au milieu de mon  »Prochain  »Me suis sentie mal aimée et rejetée par des membres de ma  »Propre Famille  »Chassée est le mot juste  » La Vie me pèse sur TERRE

    • Gaëlle 29 septembre 2016 at 9 h 50 min

      Dans mon parcours de vie, plus je me suis obstinée à vouloir être comprise et aimée, plus ça a été douloureux. J’ai donc fait le choix de déployer mes ailes et de m’apporter toute la joie et l’amour dont j’avais envie. La vie devient magique ainsi et les rencontres se font avec fluidité et naturel. Apportez-vous ce dont vous avez besoin, prenez soin de vous et aimez-vous.

    • aubin 22 avril 2019 at 13 h 34 min

      Merci pour votre article que je trouve rassurant.Je me reconnais complètement dans cette description et mon fils également.
      Dans la société actuelle je trouve compliqué de trouver sa place quand on est hypersensible mais en même temps je suis fière de l’être.Ce sentiment est très ambivalent…

      • Audrey 23 avril 2020 at 5 h 57 min

        Merci pour cet article rassurant, je pense que l on est nombreux dans ce cas, il faut juste que l on trouve un endroit où se retrouver et communiquer. Comme ici par exemple
        Odré dorée

    • Anita Prenveille 8 juin 2019 at 1 h 59 min

      Très juste et parfois ont se dit pourquoi ce rejet par ses frères et soeurs est ce que parce que mon à pas les mêmes valeurs je ne sais pas ni même très juste 1 famille de clans dont je leur temp la main mais heureusement j’ai des amis qui me soutienne mais pourquoi cette souffrance persiste ?

  3. Manon 27 septembre 2016 at 8 h 55 min

    Je suis reconnaissante de m’apercevoir que je ne suis pas toute seule car en réalité je trouve personne qui me rejoint dans la vrai vie et je suis toujours dans un mal être car je suis pas connecté avec personne sauf sur les groupe de lumière et d’anges sur facebook . Merci! d’être là sur mon chemin d’apprentissage à mon évolution.

  4. mary 14 octobre 2016 at 1 h 27 min

    merci pour tous ces précieux conseils; cela m’aide beaucoup à relativiser certains moments difficiles et à croire en mes projets

  5. Gaëlle 30 décembre 2016 at 10 h 39 min

    5

  6. Audegond 6 janvier 2018 at 15 h 25 min

    Bonjour Gaelle ,
    Découvert votre blog au hasard de vagabondages sur le net …j’avais déjà lu quelques articles sur l’hyparsensibilité,mais là ,cela me confirme que je suis des vôtres…lire noir sur blanc ces ressentis qui sont incompréhensibles pour la plupart des gens y compris des proches,notemment ce besoin vital de solitude ,de nature pour me ressourcer….cette perception du ressenti des autres qui vous bouleverse ou vous épuise…je ne suis donc pas 1 alien ?je plaisante mais je suis émue ! je n’ai pas encore lu tous vos articles,je vais continuer,mais déjà merci !
    1 question:j’ai le sentiment qu’en vieillissant mon hypersensibilité s’accentue ;est-ce habituel ou est-ce parce j’y suis plus attentive ?j’ai 52 ans et suite à des deuils,entrepris 1 suivi avec 1 sophrologue et pratiqué l’hypnose,je pense que c’est tout 1 cheminement d’ensemble,qui me fais avancer …

  7. Anonyme 6 mars 2018 at 2 h 47 min

    1

  8. Emmanuel 27 mars 2018 at 21 h 19 min

    Merci, vos mots sont parlants…

  9. Fortin 21 mai 2018 at 19 h 15 min

    Merci pour ce petit article qui me redonne du baume au cœur. C’est impressionnant les sensations de grandes solitudes…

  10. Mbaye 14 janvier 2019 at 0 h 09 min

    Bonsoire Gaëlle. On dirait que tu vie avec moi c’est exactement ce que je traverse je suis tjrs dans mon coin a me l’amaneté et me dire que personne ne me comprend et que personne ne m’aime pas..je cache a tt moment je m’eloigne aux yeux de tous…pour faire que pleurer…et jusqu’à c’est comme sa que je vie…j’ai vrement besoin d’aide car sa me rend malade vrement

    • Gaëlle 18 janvier 2019 at 18 h 13 min

      Bonjour et merci pour ton commentaire. Je comprends tout à fait ce que tu peux vivre car je suis, moi aussi, passée par des moments difficiles mais j’aimerais te redonner espoir en te disant qu’il est possible de changer ce qu’on vit et de faire de notre hypersensibilité une force.
      Pour en savoir plus sur l’accompagnement que je propose, et voir s’il est fait pour toi, je t’invite à cliquer sur ce lien :
      https://www.sereinehypersensibilite.com/coaching-individuel/
      A bientôt,

  11. Clem 4 mars 2019 at 0 h 45 min

    Merci pour cet article. C est rassurant de lire ce que l on ressent mais qu on arrive pas à exprimer.

  12. Anthony 18 mars 2019 at 18 h 26 min

    Merci pour ton article ! Tes mots mon apaisé…
    Belle journée !

  13. Linda 23 mars 2019 at 0 h 15 min

    Merci merci, je n’avais jamais mis de mot sur ce que je ressentais, je me sentais incomprise, déconnecté avec les gens et je n’aurai jamais pensé que c’était de l’hypersensibilité. Pour ma part, au plus je vieillit au plus je me sens déconnecté des autres, en décalage sur la façon de voir la vie, déçue par le manque de tolérance, de gentillesse et d’ouverture d’esprit des gens que je rencontre. Je gardais contact avec des connaissances pour me réconforter et me dire que j’ai une vie sociale, mais ces liens ne m’apporte aucun plaisir. Au contraire à chaque fois que je fais l’effort de faire des sorties avec ces personnes, je rentre de plus en plus déçu par leurs propos, leurs agissements et leurs façon de voir la vie. Je m’éloigne donc de plus en plus et ne trouve personne qui me comprenne. Merci encore et je me sens beaucoup moins seule.

  14. souris 15 avril 2019 at 15 h 56 min

    Merci pour ces articles. Effectivement, c’est compliqué de se faire accepter tel que l’on est. Quand les personnes autour de soi vous juge alors qu’un peu de compréhension et d’acceptation serait les bienvenues! Pour ma part, j’ai souvent l’impression que dès que j’essaie d’ouvrir mon cœur, et que je tente de laisser tomber les murs que j’ai bâtît pour me protéger les personnes que j’aime le plus au monde s’engouffre dans les failles et les blessures. J’ai essayé la solitude, c’est bien effectivement mais ce n’est pas une solution en soi. je croyais avoir trouvé la personne qui me correspond et me comprend mais je crois que je me suis encore trompée. Je me demande si je n’ai pas un problème parfois, ou du moins on arrive encore à me le faire croire. C’est pas simple, mais il faut croire que les belles personnes existes…

  15. L 17 juillet 2019 at 15 h 31 min

    C’est plutôt juste et les clés proposées sont pertinentes. Merci. Je suis assez d’accord sur le fait de bien s’entourer, et avoir du recul sur ces relations. Un ami m’a récemment dit qu’il ne me trouvait pas en forme, je maintenais le contraire et ça m’a touchée. Puis j’ai réalisé qu’il parlait davantage… de lui. J’en parle parce que je me suis battue pour avoir juste l’air « pas en forme », et il ignore à quel point. Il a insisté, ça m’a bousculée. Les relations drainent du positif, mais pas que. Au final je reviens à mon point d’équilibre et je sens que lui doit encore le trouver. Tout ça pour dire que parfois on te remet la tête sous l’eau sans que t’aies rien demandé, et c’est important de s’en rendre compte. Certaines personnes sont juste bienveillantes, d’autres te font porter une partie de leur mal-être. L’empathie ne doit pas conduire à faire siens les sentiments d’autrui, il faut aussi savoir se protéger avec parcimonie. Voilà voilà, c’était la grosse réflexion du jour :p je vous souhaite une belle journée et merci pour cet article.

  16. Sandrine 3 novembre 2019 at 15 h 01 min

    Merci pour ce blog, ça rejoint complètement ce que j’avais déjà compris avec ma sophrologue. Je sais maintenant que je ne suis pas seule dans ce cas, c’est rassurant ! Pour moi, en plus de la sophro, je pratique depuis peu la méditation en pleine conscience et du Qi-Gong, ça me fait énormément de bien, j’arrive à apaiser plus facilement mes émotions. A tous les hypersensibles, bon courage dans votre démarche personnelle, je sais c’est pas facile, mais ça en vaut la peine!

  17. Mok 21 janvier 2020 at 14 h 19 min

    Bonjour, je me reconnais également dans vos récits. Parfois, j’arrive à être dans le « lâcher prise » mais bien souvent mes vieux démons me rattrapent. Je me sens à l’écart et je me demande même si je m’exprime dans la même langue tellement on ne me comprend pas. J’ai bien compris malheureusement que c’est moi le problème car je traine ça depuis bien trop longtemps. Alors je médite….. heureusement que j’ai des vraies amies qui m’acceptent et qui ne me jugent pas.