Être hypersensible c’est avoir un ressenti et une sensibilité plus forte aux impressions et aux stimuli du monde extérieur, ce qui entraine une amplification des ressentis, des perceptions et leurs conséquences. La perception du monde et de soi est non filtrée. Être hypersensible c’est aussi avoir une grande empathie, c’est-à-dire avoir la capacité à ressentir les émotions de quelqu’un d’autre et d’arriver à se mettre à la place d’autrui.

Certaines personnes peuvent être hypersensibles et empathes et d’autres peuvent être uniquement hypersensibles. La distinction peut être subtile.

Quelle est donc la différence entre être empathique et être un empathe ?

Être empathique

Selon Jean Decety, neurobiologiste et professeur à l’université de  Washington, l’empathie c’est « la capacité à se mettre à la place d’une autre personne pour comprendre ses sentiments. L’empathie nécessite une compréhension minimale des mécanismes de cette personne. Elle est fondée sur notre capacité à reconnaître qu’autrui est semblable à soi, mais sans confusion entre soi-même et l’autre. Par conséquent, une caractéristique essentielle de l’empathie réside dans la distinction entre soi et l’autre, et ce en parallèle avec l’expérience d’un partage affectif. » Il est nécessaire de bien faire la distinction entre empathie, sympathie, compassion et contagion émotionnelle.

La sympathie c’est comprendre les affections d’une autre personne, mais avec une dimension affective supplémentaire, on partage son vécu émotionnel.
La compassion c’est percevoir ou ressentir la souffrance d’autrui et désirer agir pour atténuer voire faire disparaître sa souffrance ou ses causes.
La contagion émotionnelle c’est éprouver le même état affectif qu’une autre personne sans conserver la distance entre soi et autrui.

Être empathe

Être empathe c’est avoir un niveau supérieur d’empathie par rapport à la moyenne. Un empathe est très sensible aux émotions des autres et à leur énergie. De manière intuitive, il ressent le monde qui l’entoure et sent ce que les autres éprouvent. Dans un premier temps, son défi sera d’identifier si ce qu’il ressent lui appartient ou pas. En effet, des émotions et des énergies désagréables peuvent l’envahir, comme si c’étaient les siennes. Il est alors confus quant au fait qu’il puisse changer d’humeur et d’état aussi rapidement sans comprendre pourquoi.

Qu’est-ce qui caractérise un empathe ?

  • Les gens vous disent qu’ils se sentent beaucoup mieux après vous avoir parlé de leurs douleurs physiques ou émotionnelles, par contre vous , vous vous sentez vidé et moins bien après.
  • Vous avez déjà ressenti des douleurs et des émotions intenses qui arrivaient de nulle part et qui ne vous appartenaient pas. C’est seulement après avoir discuté avec un proche que vous avez compris qu’il avait les mêmes symptômes.
  • Lorsque vous êtes en compagnie de beaucoup de gens, vos émotions peuvent changer très rapidement.
  • Certaines personnes se sentent mal à l’aise avec vous parce qu’ils estiment que vous voyez à travers eux. Vous avez sans doute remarqué que les gens vous évitaient quand ils voulaient cacher ce qu’ils traversent.

 

Empathe hypersensible

Aventure, liberté et voyage : les empathes sont des esprits libres.

 

  • Vous avez soif de liberté. Vous vous considérez comme un esprit libre et les restrictions sont vraiment difficiles à vivre pour vous parce que vous ressentez un fort besoin de découvrir le sens de la vie, et d’avoir des expériences pour avoir des connaissances sur de nombreux sujets.
  • Lorsque vous êtes en compagnie de certaines personnes vous pouvez soudainement penser ou agir d’une manière qui ne vous correspond pas. Par exemple, avoir envie de boire un verre d’alcool ou de fumer une cigarette alors que cela ne fait pas partie de vos habitudes ou encore utiliser une vocabulaire particulier.
  • Vous avez du mal à savoir ce que vous voulez et ce dont vous avez besoin. Pour mieux vous connaitre vous devez passer du temps seul et être à votre écoute. C’est comme si vous n’étiez plus parasité par des envies et des énergies extérieures.
  • Vous avez du mal à fixer des limites parce que vous avez du mal à vous détacher de l’opinion et du regard des autres.
  • Vous pouvez vous sentir en état d’ébriété, simplement en étant avec d’autres personnes consommant de l’alcool, sans en avoir bu une goutte.
  • Vous remarquez que vous êtes plus directement touché par l’énergie des autres. Cela peut se produire quand vous regardez quelqu’un dans les yeux, quand vous êtes à proximité de quelqu’un ou quand vous avez une forte relation personnelle avec quelqu’un. Cette connexion avec l’autre peut vous influencer sur de longues distances et de longues périodes.
  • Vous pouvez être souvent fatigué parce que vous vous sentez vidé du fait de ressentir aussi fortement les autres.
  • Vous avez du mal à être dans une relation fausse où il faut faire semblant. Vous êtes très expressif et mentir est difficile pour vous. On voit tout de suite si vous êtes joyeux, en colère ou soucieux.

Être un empathe peut être vraiment déstabilisant quand on ne comprend pas ce qu’on vit. C’est pourquoi il est important d’apprendre à maîtriser cette capacité pour pouvoir l’utiliser à votre avantage. Cela demande un travail sur soi et du temps, mais ça en vaut la peine.

Laissez-moi un commentaire et dites-moi si vous vous êtes reconnu ? Comment vivez-vous cette particularité ?

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

189 Partages
Partagez189
Tweetez
Enregistrer
Partagez