Être un homme hypersensible est un véritable challenge dans notre société. Tout petit déjà, de par l’éducation, l’école, le rapport aux autres et les codes dictés par la société… un garçon est amené à n’exprimer ni ses émotions, ni sa douceur et sa gentillesse et à ne pas être sensible. En effet, en exprimant naturellement ses émotions et ses craintes, les adultes autour de lui, lui feront comprendre que ce n’est pas une attitude « normale » pour un petit garçon. Donc pour être acceptés et ne pas être mis à l’écart, les petits garçons en viennent à rejeter cette part d’eux-mêmes et à se couper de leur sensibilité. Ce rejet de soi provoque peur, anxiété, colère, sentiment d’injustice et un manque d’estime en soi.

Pourquoi est-ce un challenge d’être un homme hypersensible ? Comment être heureux et confiant quand on est forcé à agir contre sa nature pour ne pas être humilié et rejeté ?

cliche-masculin

Cliché de l’homme dans notre société : être fort, être dur et ne pas montrer ses émotions.

Depuis la plus tendre enfance, garçon comme fille reçoivent des informations sur le comportement à avoir, la place à tenir avec les autres, ce qui est bon ou pas de faire et de dire… et certains comportements seront mieux acceptés pour une femme que pour un homme, encore plus si ils sont hypersensibles. En effet, « l’idéal » masculin est bien loin du tempérament d’un homme hypersensible. J’ai bien mis idéal entre guillemets parce que ce standard masculin est dicté par la société, les médias… et rejette totalement l’individu et sa sensibilité. Pour être un homme il faut être dur, être fort, contrôler ses émotions, être actif… bref, un vrai cliché ! Si un homme aujourd’hui exprime sa peur, sa tristesse ou son anxiété, il est perçu comme manquant de virilité ou efféminé. L’hypersensibilité est un tempérament souvent associé aux femmes et de ce fait mieux toléré. Il est plus communément admis pour une femme de pleurer devant un film, de sursauter au moindre bruit ou encore de ne pas aimer les sports violents. Par contre, ce n’est pas accepté chez un homme et la sensibilité est perçue comme une faiblesse.

Face à la pression sociale, les hommes hypersensibles vont faire taire des émotions comme la tristesse, la peur, l’inquiétude ou l’anxiété. Cette attitude de protection peut sembler bénéfique mais le problème qui en découle c’est que toutes les émotions sont étouffées, les négatives comme les positives. L’amour, la joie et l’enthousiasme suivent donc le même traitement et une certaine distance, froideur peuvent s’installer. La vie va manquer de goût et elle va sembler fade.
En exprimant de moins en moins ses émotions, l’homme hypersensible ne va plus savoir comment faire pour s’ouvrir de nouveau et il pourra être perçu comme distant et froid même avec des gens proches qu’il aime. Cela va être de plus en plus difficile pour lui d’exprimer son amour et d’en recevoir, ce qui au sein d’un couple et d’une famille peut créer de l’incompréhension, des tensions et des ruptures. Il va également avoir du mal à recevoir le soutien et l’aide dont il peut avoir besoin. Un réel conflit intérieur va s’installer parce que, pour un homme hypersensible, rejeter son hypersensibilité c’est avant tout rejeter sa vraie nature. Mais comment oser être soi, oser être un homme doux et sensible qui exprime ses émotions et qui accepte de ne pas correspondre aux clichés du masculin ?

Quand on ne se sent pas libre d’être soi et de révéler sa vraie personnalité, on tend à être envahi par la colère et/ou la dépression. Sur le long terme cela peut avoir un impact négatif sur la santé, la confiance et l’estime de soi et il devient difficile de se construire une vie épanouissante et joyeuse.

  • Détachez-vous du regard des autres et assumez entièrement ce tempérament différent. Même si les hommes autour de vous n’agissent pas comme vous, n’ont pas la même vision de la relation amoureuse, de la sexualité, de l’amitié…, cela ne veut pas dire que votre façon d’être et de voir le monde n’est pas bonne. Écoutez-vous et devenez votre propre référence. Laissez-vous guider par vos sensations et ressentis.
  • Reconnaissez votre sensibilité sans tomber dans des préjugés comme par exemple « l’hypersensibilité est une faiblesse, c’est un tempérament uniquement féminin ou encore c’est une maladie ». Cette acceptation passe par un changement de perception sur l’hypersensibilité et le masculin. Cela va vous obliger à lâcher de vieilles croyances et à redéfinir ce qu’est votre masculinité pour pouvoir embrasser votre propre sentiment de pouvoir personnel.
  • Intégrez progressivement les différents aspects de votre sensibilité dans votre vie. Cela vous amène à abandonner les vieilles habitudes mises en place quand vous ne preniez pas en compte votre hypersensibilité. Acceptez simplement qu’elle fait partie de vous et planifiez votre vie en conséquence. Cette étape peut prendre beaucoup de temps mais le fait d’en avoir conscience est déjà important. Pas à pas votre sensibilité va se révéler.
Créez-vous un mode de vie qui honore votre hypersensibilité.

Créez-vous un mode de vie qui honore votre hypersensibilité.

  • Créez-vous un style de vie qui vous honore et qui utilise les forces de votre hypersensibilité comme l’empathie, la créativité, la douceur, la capacité à apprécier les merveilleuses sensations que procurent la musique, l’art, la nature et que beaucoup d’autres hommes ne remarquent même pas.
  • Soyez inspirant. Oser être soi et laisser parler ses émotions demandent beaucoup de courage. En prenant conscience de vos sentiments et en apprenant à les exprimer, non seulement vous allez inspirer d’autres hommes mais vous allez aussi leur enseigner comment faire face, simplement en incarnant pleinement qui vous êtes, un homme hypersensible.

Toutes ces étapes peuvent vous sembler difficiles à mettre en place mais rappelez-vous qu’il est plus difficile de vivre une vie dans laquelle vous craignez «d’être vous-même».

Je vous invite à regarder cette vidéo : Hommage à l’hypersensibilité au masculin.

[Vidéo] Hommage à l’hypersensibilité au masculin

N’hésitez pas à me laisser un commentaire pour me partager votre expérience d’homme hypersensible.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

110 Partages
Partagez107
Tweetez
Enregistrer3
Partagez