La période de la rentrée est une période tout en émotions. En effet, les enfants, comme les parents, sont pressés de connaitre le/la nouvel(le) enseignant(e), de découvrir la nouvelle classe, les nouveaux camarades, les nouveaux apprentissages…

Mais c’est aussi une période stressante pour les hypersensibles que nous sommes, petits et grands.

A travers cette lettre ouverte j’ai souhaité imaginer un contexte de classe idéal où un petit hypersensible pourrait s’épanouir et apprendre.

Lettre ouverte d’une maman d’un hypersensible à la maîtresse idéale

Madame,

Mon enfant est dans votre classe depuis quelques semaines maintenant et je tiens à vous exprimer ma plus profonde gratitude pour la qualité de votre enseignement.

Le matin, je vois sur son visage l’envie d’aller à l’école, je retrouve un enfant souriant, plein de confiance et je vois ses yeux s’illuminer quand il parle de l’école et de vous. Il a retrouvé le goût d’apprendre ainsi que sa joie de vivre enfantine.
Quel bonheur de l’entendre rire aux éclats et de le voir s’ouvrir de nouveau.

élève hypersensible et heureux

Quand il évolue dans un environnement bienveillant et sécurisé, il est apaisé et calme ce qui favorise son apprentissage et sa réussite.
A contrario dans un environnement hyperstimulant (provoqué, par exemple, par le bruit, les mouvements, la lumière, la chaleur, l’hyperexigence, un manque de cadre……), il peut devenir  hyperactif. Mais ce n’est pas le cas de tous les hypersensibles, puisque certains se retirent dans leur coquille et peuvent être perçus comme timides, réservés ou introvertis.
Ces deux types de comportement sont des réactions à une hyperstimulation du système nerveux qui épuise l’enfant hypersensible plus vite que les autres.

L’aménagement de votre classe est idéal car elle diminue les sources de stimulation.
Vous avez su accorder une attention particulière à l’emplacement de sa table de travail c’est à dire loin des fenêtres et de la porte, loin d’autres élèves qui perturbent la classe et près de vous.
Votre classe n’est pas surchargée visuellement, elle est claire et en ordre ce qui crée un climat de sérénité propice aux apprentissages.

Vous avez su créer un lien affectif de confiance avec lui. Vous avez compris qu’en vous occupant de lui avec gentillesse et justesse vous le verriez s’épanouir. Un lien affectif stable répond à son important besoin de plaire, d’être aimé, d’être considéré et d’exister individuellement dans un groupe classe. J’ai remarqué que les attentions que vous portez chaque jour à chaque enfant pour les valoriser en tant qu’individu (par un mot, par un geste…) sont particulièrement bénéfiques pour lui.

Enfant hypersensible, Elève heureux

Elève heureux

Vous avez su transmettre un message important sur le respect de la différence (caractère, personnalité…) et faire comprendre à vos élèves que chaque personne a des besoins différents.

Votre écoute, votre ouverture d’esprit et votre patience lui ont apporté le cadre sécurisant dont il avait besoin. Cela lui a permis de reprendre confiance en lui et d’éviter la phobie scolaire.
Quand, par exemple, il se lève, interrompt, ne suit pas les instructions jusqu’au bout… vous avez su voir qu’il n’était pas dans un comportement oppositionnel, vous avez su cerner ses besoins sans jugement et lui permettre de relâcher la pression avec des exercices simples comme de respirer profondément ou bien de demander la permission de sortir de la classe pour attendre le retour au calme. Le code non verbal que vous avez établi avec lui pour l’aider à prendre conscience de son comportement quand il déborde est une très bonne idée.
Votre approche positive de l’apprentissage, afin de valoriser et de motiver, est aussi très intéressante.
Mon enfant m’a raconté comment vous avez transformé un moment de découragement en une expérience constructive. L’hyperexigence et la peur de l’échec chez les enfants hypersensibles font qu’ils sont souvent découragés avant même d’avoir essayé. J’entends souvent mon enfant dire «c’est trop dur», «je n’y arriverai pas». Vous l’aidez à retrouver confiance en lui et à s’exprimer positivement avec des phrases telle que «ça va me demander du temps et des efforts, et je vais finir par y arriver» ou «cela requiert du temps et de l’engagement, choses que je suis capable de fournir».
Au travers d’exercices variés, vous mixez avec habilité les différents types de mémorisation (le visuel, l’auditif et le kinesthésique), vous valorisez la créativité et l’intuition.
Vous avez compris l’importance de l’aider à avoir confiance en lui en atténuant sa stimulation et en rendant l’expérience fructueuse.

Ce sont pour toutes ces raisons que je tenais à vous exprimer ma sincère gratitude pour ce que vous avez mis en place dans votre classe et pour votre approche de l’apprentissage.

Une maman heureuse.

Dites-moi en commentaire, si la rentrée scolaire est aussi une période intense pour vous et votre enfant hypersensible ?

73 Partages
Partagez73
Tweetez
Enregistrer
Partagez