Connaissez-vous ces moments où un mot, un ressenti ou une situation vous embarquent dans une panique de façon tellement rapide que vous ne voyez rien venir et que vous basculez très rapidement dans un état de stress ? Tout paraît alors difficile, insurmontable et vous avez l’impression que tout va mal. Vous avez tendance à réagir au quart de tour et à foncer tête baissée sans prendre le recul nécessaire pour faire un choix adéquat. Moi je connais bien et je pense que vous aussi, parce que se sentir envahi par la panique et le stress est courant chez nous, les personnes hypersensibles, du fait de notre système nerveux qui réagit plus fortement aux stimulis.

Ce n’est pas évident de prendre le recul nécessaire pour réussir à relativiser. Savoir relativiser c’est ramener les choses à des proportions justes et c’est un atout majeur pour plus de bien-être et de sérénité.

9 conseils pour apprendre à relativiser quand on est hypersensible :

Changez la perception de ce que vous traversez.

Changez la perception de ce que vous traversez.

1. S’arrêter ! Accordez-vous un temps pour regarder la situation avec plus de détachement et essayez de poser un autre regard sur ce que vous vivez. Prendre cette nouvelle habitude de faire une pause pendant chaque moment de stress ou de panique va vous aider à relâcher la pression et à faire des choix en conscience et plus bénéfiques pour vous. Comme toute nouvelle habitude, cela ne s’acquiert pas du jour au lendemain. Mais avec de l’entraînement, je vous assure qu’on y arrive et que ça devient de plus en plus facile.

2. Apprendre à répondre plutôt qu’à réagir. C’est se créer cet espace nécessaire entre le moment où vous vivez une situation ou vous entendez un mot.. et votre réponse. J’emploie bien le terme « réponse » parce que quand vous réussissez à vous arrêter et à être dans cet espace pour pouvoir apporter la réponse la plus adéquate pour vous dans cette situation, ce n’est plus une réaction, mais bien une réponse.

3. Maîtriser les pensées négatives. Si vous traversez une période difficile, vous pouvez vite vous laisser submerger par des pensées négatives qui ne font qu’accroître la douleur de ce que vous traversez. Apprendre à maîtriser ses pensées ce n’est pas nier ce que vous vivez mais bien apprendre à calmer le mental et à ne pas se laisser embarquer par ce flot. Ces pensées négatives ne doivent pas prendre le pas sur votre vie !

4. Revenir à la réalité. Demandez-vous si ce que vous vivez a réellement de l’importance. Évaluez le degré d’importance et triez ce qui est grave ou pas. Est-ce que vous vous souviendrez de cela dans 5 jours, dans 5 mois ou bien dans 5 ans? Cela n’enlève rien à ce que vous ressentez mais en mesurant le niveau d’importance vous allez réussir à lâcher plus facilement ce que vous estimez finalement comme moins grave. Prenez un moment pour accueillir vos émotions (une heure, une journée) et avancez.

5. Cultiver la pensée positive. Apprendre à changer sa perception des choses et voir le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide va totalement modifier votre rapport à la réalité. C’est un peu comme si vous troquiez vos lunettes grises contre des lunettes roses. C’est une gymnastique de l’esprit à cultiver par des affirmations positives, des pensées inspirantes ou encore des questions puissantes comme « Qu’est-ce que je peux retirer de bon dans cette situation ? », « Quel est l’enseignement que j’ai appris avec cette expérience ? », « Que ferait l’amour dans ce cas là? »…

Créez-vous un souvenir ressource.

Créez-vous un souvenir ressource.

6. Se créer un souvenir ressource. Demandez-vous si dans le passé vous avez déjà vécu une situation similaire ou difficile que vous avez su dépasser et transformer. Je suis certaine que oui ! Ancrez ce souvenir dans votre esprit et le ressenti qui l’accompagne dans votre corps. Cette expérience va devenir votre souvenir ressource. Vous avez en vous cette capacité et cette force pour faire face aux épreuves.

« Ce qui ne me tue pas me rend plus fort. » Friedrich Nietzsche

7. Exprimer ses ressentis. Verbaliser ce que vous avez vécu et ce que vous ressentez permet de clarifier une expérience, de stopper cette spirale des pensées toxiques et souvent de dédramatiser. Une chose importante à prendre en compte, c’est de bien choisir la personne à qui vous allez exprimer votre ressenti. Elle peut être soit la personne directement concernée par la situation si la communication entre vous est fluide et respectueuse, soit une personne de confiance qui saura rester neutre et sans jugement.

8. S’ancrer dans le moment présent. Ruminer des expériences du passé ou angoisser pour l’avenir vous éloignent de votre bien-être. Demandez-vous « Est-ce que là, ici et maintenant, je suis en sécurité ? », « Est-ce que là, ici et maintenant, je suis en bonne santé ? »… Calmez ce réflexe du mental qui vous projette dans les pires situations et apprenez à faire confiance à la vie. Tout est juste !

9. Respirer ! Je ne le dirai jamais assez mais la respiration est une des clés principales pour rester dans le moment présent, calmer le mental, se relaxer et relâcher les tensions. Prenez un moment pour vous poser et faire une dizaine de respirations lentes et profondes.

Et vous, quelle est votre technique pour relativiser ? N’hésitez pas à participer en laissant votre commentaire au bas de cet article !

333 Partages
Partagez151
Tweetez
Enregistrer182
Partagez