Hypersensibilité : Comment arrêter de se mettre la pression ?

Entre des émotions intenses, un côté perfectionniste, la peur de ce que peuvent penser les autres de nous, de nos ressentis, de notre hypersensibilité… quand on est hypersensible on se met souvent et facilement la pression.

La pression qu’on peut se mettre au quotidien est une habitude mentale et émotionnelle qui peut avoir un impact négatif puisqu’elle nous vole une partie de notre motivation, de notre joie de vivre et augmente notre niveau de stress. 

Dans cette vidéo, je vais te partager quelques étapes à suivre pour arrêter de te mettre la pression. Mais juste avant, clique sur le bouton s’abonner juste en dessous pour rejoindre une communauté d’hypersensibles sereins et épanouis déjà abonnés à la chaîne you tube.

J’aimerais juste expliquer pourquoi est-ce qu’on se met la pression ?  

  • Tout d’abord, parce qu’on amplifie l’enjeu d’une situation
  • Et puis parce qu’on minimise nos capacités à faire face, parce qu’on manque tout simplement de confiance en soi. 

Quand on manque de confiance en soi, comme on a peur de passer à l’action, comme on doute de soi, de ses capacités… on va avoir beaucoup de mal à mettre en place ce qu’il faut et on va créer une situation de plus en plus inconfortable, douloureuse qui va nous obliger à changer la situation mais avec un niveau de stress important. 

Etape 1 : Change ta perception de l’échec et autorise-toi à faire des erreurs. 

Dans beaucoup de situations, une nouvelle rencontre, un emploi, une nouvelle activité… on peut avoir peur de se tromper ou peur d’échouer. Je t’invite à changer ta perception de l’échec ou de l’erreur.

Observe un bébé qui apprend à faire ses premier pas. Il essaie de marcher, il tombe, il se relève, il essaie de nouveau… Les « erreurs » font partie de l’apprentissage, c’est comme ça qu’on apprend, c’est comme ça qu’on progresse et les échecs sont finalement des enseignements. 

En France, l’échec est relativement mal vécu, ce qui n’est pas le cas de toutes les cultures. Par exemple aux USA et dans les pays anglo-saxons : l’échec est considéré de façon plutôt positive parce qu’échouer est synonyme d’expérience, on a le mérite d’avoir essayé et ça c’est valorisé. 

La seule personne qui ne se trompe jamais c’est celle qui ne fait rien et qui ne prend jamais de risques. 

Alors vas-y, avance, fais des erreurs, vis des échecs et tu en ressortiras grandit.

Etape 2 : Ne te compare plus aux autres.

En effet, nous sommes tous unique parce que nous avons chacun une histoire, un passé, une éducation, des valeurs et des croyances différentes. Donc forcément nous percevons le monde et nous réagissons aux évènements d’une manière qui nous est propre. Ce qui peut sembler facile pour les uns, ne le sera pas forcément pour les autres. Nous avons chacun nos capacités, nos qualités et nos défauts. Cesse de toujours te comparer à ton voisin. Chacun a sa propre trajectoire, ses propres rêves et objectifs. Focalise-toi sur les tiens et oublie les autres!

Etape 3 : Comprend pourquoi tu te mets la pression

Demande toi pourquoi tu te mets la pression : est-ce la peur de décevoir ? la peur du regard des autres ? la peur de manquer, manquer d’amour, manquer d’argent ? Est-ce le manque de confiance en soi ? Est-ce que c’est un besoin de reconnaissance ? … 

Quelles sont les croyances qui te mettent la pression ? Qu’est-ce que tu crois devoir faire ou devoir être ?

La pression vient souvent du fait qu’on croit ne pas être assez bien, assez aimable, assez performant…

Cesse de croire que tu n’es pas assez bien, cesse de culpabiliser et d’avoir honte de qui tu es. Ose te montrer tel que tu es, ose exprimer tes émotions, ose exprimer ton hypersensibilité. 

Etape 4 : Avance pas à pas

La pression augmente au fur et à mesure qu’on s’immobilise dans une situation et qu’on recule le moment de passer à l’action. Alors pour terminer ta journée avec un sentiment d’accomplissement et pour cultiver ce sentiment de fierté, fixe toi chaque jour 2 ou 3 priorités dans le domaine qui est important pour toi en ce moment. 

Tu verras tu termineras ta journée plus léger, plus heureux et plein de gratitude.

Etape 5 : Sois doux avec toi

Encourage toi, félicite toi, célèbre chaque avancées, parle toi comme si tu parlais à un ami ou a ton enfant. Sois patient avec toi. On aimerait que tout arrive tout de suite mais la vie a un certain rythme, un peu comme une graine qu’on plante. Il faut l’arroser, l’entretenir, lui apporter avec amour pour qu’elle grandisse, qu’elle se renforce comme il faut pour avoir de belles fleurs. 

Etape 6 : Apprends à mieux te connaître

Qu’est-ce que tu as envie de vivre ? Et qu’est-ce que tu ne veux plus vivre ? Quels sont tes besoins ? Quels sont tes rêves ? De quoi as-tu envie ? besoin maintenant pour te sentir bien ? 

Plus tu vas savoir ce qui est bon pour toi, plus tu vas t’épargner de vivre des situations inconfortables qui créent de l’appréhension et de l’inconfort. 

Ça sera déjà moitié moins de pression au quotidien.

Voilà, merci d’avoir suivi cette vidéo. 

N’hésite pas à me poser tes questions dans les commentaires juste en dessous.

Si tu as apprécié la vidéo, merci d’avance pour le like, ça fait toujours plaisir et pense à partager cette vidéo qui pourra aider plusieurs personnes.

Si tu veux aller plus loin, j’ai créée une formation gratuite dans laquelle j’explique comment retrouver confiance en soi et révéler le potentiel de son hypersensibilité.

Pour accéder à cette formation gratuite, clique sur l’image juste ici. Il te suffit ensuite d’indiquer ton prénom et ton adresse email. et d’ici quelques minutes, tu recevras directement la formation dans ta boite email.

Et si tu visionnes cette vidéo depuis une tablette ou un smartphone, il y a le « i »  comme infos en haut à droite de la vidéo. Ou encore tu retrouveras tous les liens dans la description juste en dessous. 

Je te dis à tout de suite de l’autre côté. 

Prends bien soin de toi et surtout sois doux avec toi.

0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer