419 words1.6 min read

La Communauté de la Paix

AUTEUR
La première grande étape de mon aventure intérieure a été de découvrir que j'étais hypersensible. Cela m'a permis de me reconnecter à mon corps et à mes émotions. Ensuite, mon intuition m'a guidée vers la compréhension des mécanismes de l'ego pour que je me relie petit à petit à mon âme et que je décide totalement de me dédier à éveiller cette autre conscience.
CATEGORIES

Voici un texte exceptionnel qui aurait été écrit au 12e siècle par les cathares. Texte qui prône des valeurs fortes de paix, d’amour et de partages qui ne demandent qu’à s’incarner à travers nous au quotidien.

La communauté de la paix

« Elle n’a pas de structure, uniquement de la compréhension. Elle n’a pas de membres, sauf ceux qui savent qu’ils y appartiennent.

Elle n’a pas de rivaux, car elle ne cherche pas à prévaloir. Elle n’a pas de revendications mais ne cherche qu’à servir. Elle reconnaît tous les grands maîtres de tous les temps qui ont témoigné de l’amour véritable.

Ceux qui y participent, pratiquent l’amour véritable dans tout ce qu’ils sont. Aucun mode de vie ou aucune nationalité ne sont un empêchement. Ceux qui en font partie le savent. Elle n’essaye pas d’enseigner ni de prêcher mais juste à être et à enrichir cet être.

Elle ne se proclame pas à voix haute mais en silence. Elle salue respectueusement tous les pionniers du passé qui ont payé le prix pour elle. Elle n’autorise ni hiérarchie ni structure, car personne n’est plus important qu’un autre.

Ses membres se reconnaîtront par leurs actions et leur être, dans leurs yeux, et pas d’autre signe extérieur si ce n’est une étreinte fraternelle.

Chacun d’entre eux dévouera sa vie à l’amour silencieux pour ses voisins, l’environnement et la terre, pendant qu’ils accomplissent leurs tâches journalières, aussi grandes ou petites soient-elles.

Leur priorité est le plan universel, qui ne peut se réaliser que si l’humanité, dans tout ce qu’elle fait, donne priorité à l’amour.

Elle ne promet aucune récompense, ici ou après la mort, sauf la joie infinie d’être et d’aimer.

Chacun devrait donc chercher à faire prévaloir la compréhension entre chacun, à faire du bien et à enseigner uniquement par l’exemple.

Ils soigneront leur voisin, leur communauté et notre Terre. Ils ne connaîtront pas la peur et la honte et leur témoignage se répandra contre tout obstacle.

Cette communauté n’a pas de secret, pas d’initiation autre que la véritable compréhension du pouvoir de l’amour et ceci – si nous le voulons – peut changer le monde ; mais seulement si nous nous changeons d’abord nous-mêmes.

Tous ceux qui sentent qu’ils y appartiennent, appartiennent à la Communauté de la Paix ! »